Flambée d’Ebola : le bilan dépasse les 500 décès


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Le bilan de la flambée d’Ebola en République démocratique du Congo (RDC) a dépassé les 500 décès, les autorités ayant averti de la nécessité d’un soutien continu de la communauté internationale pour stopper la flambée.

Selon les dernières données de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), au 12 février, 823 cas d’Ebola (762 confirmés et 61 probables) avaient été rapportés, dont 517 décès. 68 agents de santé ont été infectés.

La semaine dernière, le ministère de la Santé (MdS) de la RDC a lancé un nouveau plan d’intervention stratégique (PIS 3), qui expose la stratégie de riposte, les objectifs et les besoins budgétaires du MdS, de l’OMS et de tous les partenaires qui participent à sa mise en œuvre pour les 6 prochains mois (de février à juillet 2019). Les activités s’inscrivant dans le cadre du PIS 3 visent à mettre fin à la transmission d’Ebola dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, et à empêcher sa propagation à d’autres provinces et pays voisins. Le MdS, l’OMS et ses partenaires lancent un appel de fonds de 148 millions de dollars américains pour parvenir aux objectifs établis dans le plan. 

Même si la flambée se poursuit actuellement avec une « intensité modérée », l’OMS s’est déclarée confiante dans la possibilité d’y mettre fin avec succès grâce aux stratégies décrites dans le PIS 3.