Fièvre du Nil occidental : 111 cas signalés à ce jour dans l’UE/EEE pour la saison en cours


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

De nouvelles données du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (European Centre for Disease Prevention and Control, ECDC) ont montré une hausse du nombre de cas de fièvre du Nil occidental qui sont rapportés dans l’Union européenne/Espace économique européen (UE/EEE) et dans les pays voisins, par rapport à la même période lors des années précédentes. 

Les données publiées par l’ECDC ont montré qu’entre le 27 juillet et le 2 août, l’Italie a rapporté 27 cas humains de fièvre du Nil occidental, suivie de la Grèce avec 21 cas. La Hongrie a rapporté 5 cas et la Roumanie 2 cas. Dans les pays de l’UE voisins, un total de 29 cas ont été rapportés en Serbie. Selon l’ECDC, deux décès en rapport avec la maladie en Italie et un décès en Serbie ont été signalés. 

Depuis le début de la saison de transmission du virus du Nil occidental cette année, un total de 111 cas humains de fièvre du Nil occidental ont été rapportés dans les États membres de l’UE/EEE. Soixante-dix cas ont été rapportés en Serbie. Tous les cas humains rapportés durant la saison de transmission en cours ont été rapportés dans des pays auparavant touchés par la maladie. 

Selon les réglementations de l’UE, les États membres de l’UE doivent différer les dons de sang ou réaliser des dépistages chez les donneurs de sang potentiels s’étant rendus ou résidant dans des zones de transmission du virus de la fièvre du Nil occidental.