Faux-positifs de la mammographie : un risque ultérieur de cancer du sein ?

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement

Le dépistage systématique du cancer du sein par mammographie à partir de 50 ans est entré dans les recommandations officielles de la plupart des pays favorisés. Le propos n'est plus de revenir sur son efficacité, mais de s'interroger sur ses limites et d'en informer les patientes avec le pl...