Faire du sport pendant la grossesse améliore la santé des enfants


  • JIM Vu par vos patients
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Il n'est jamais trop tard pour se mettre au sport : même pendant les 9 mois de grossesse, changer ses habitudes de vie bénéficie à la santé de la future progéniture. Pour le démontrer, l'équipe de Kevin Pearson, chercheur spécialisé en pharmacologie et en sciences de la nutrition à l'université du Kentucky, a mené une étude sur des souris.

Les travaux se sont appuyés sur les marqueurs d'inflammation, de stress oxydatif et de sensibilité à l'insuline chez des souris nées de mères qui avaient fait ou non de l'exercice pendant leur gestation. Une fois devenus adultes, les souris dont les génitrices avaient été actives présentaient un meilleur profil glycémique que les autres. La poursuite d'une activité physique pendant la grossesse a été associée à une amélioration de la santé de la descendance à l'âge adulte, avec notamment une diminution des risques cardiovasculaires, métaboliques (diabète de type 2) et de survenue de cancers.

Autre enseignement de l'étude : « la restriction calorique était l'intervention la plus prometteuse et la mieux reproductible. Nos recherches montrent que la grossesse est une période cruciale pour intervenir sur le mode de vie, avec des effets significatifs et à long terme sur le métabolisme de la descendance », affirme Kevin Pearson.