Faire accoucher plus tôt les femmes obèses, ce n’est pas vraiment une bonne idée

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement

Bien que l'obésité ait un impact sur la santé de la mère et l'enfant (HTA, diabète, anomalies congénitales, mort fœtale, augmentation du risque de césarienne), peu de protocoles spécifiques existent pour la prise en charge de la grossesse et l'accouchement des femmes concernées. Le département de médecine materno-fœtale du Geisinger Health System publie les résultats d'une analyse rétrospective avant/après la mise en place d'un protocole spécifique pour les patientes enceintes obèses, portant sur 4 128 femmes, dont la moitié étaient obèses. Outre un dépistage précoce du diabète gestationnel et un dosage de la protéinurie des 24h en cas d'IMC 35, le protocole proposait un accouchement avant la date prévue à toutes les femmes d'IMC 40, pour celles avec IMC 35 ayant un diabète gestationnel ou un macrosome ( 95ème percentile) et pour celles ayant un IMC avec un diabète gestationnel et un macrosome.

Avant la mise en place du protocole, la macrosomie était présente dans 6,6 % des cas c...