EULAR : Rhumatisme psoriasique: tenir compte du vécu des patients

  • Dr Roseline Péluchon

  • JIM Actualités des congrès
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

De précédents travaux ont montré l'existence de discordances parfois importantes entre l'évaluation par le médecin de l'activité du rhumatisme psoriasique et le vécu du patient. Les données de l'étude EuroSpA, portant sur près de 5 500 patients issus de 11 pays européens, confirment cette discordance. Pour 1 patient sur 4, elle s'avère supérieure à 3 points sur une échelle de 10. Il apparaît que les patients pour lesquels cette discordance est importante ont un maintien thérapeutique moins bon de leur biothérapie. Et leur taux de rémission, calculé en se basant sur leur évaluation (DAS28), est inférieur. Pour les auteurs, ces données suggèrent ainsi l'intérêt d'adapter plus précisément les objectifs thérapeutiques aux attentes du patient.