EULAR : Le microbiote intestinal, un levier d’action dans la polyarthrite rhumatoïde ?

  • Dr Roseline Péluchon

  • JIM Actualités des congrès
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Des travaux ont montré que les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde présentaient des différences significatives de la structure de leur microbiote intestinal, en comparaison avec des sujets sains. Ces perturbations pourraient contribuer à la pathogénie et à l'évolution de la maladie inflammatoire. Une étude chinoise montre qu'un traitement par des probiotiques (Bifidobactéries, Clostridium butyricum et Lactobacilles), administré pendant 3 semaines, améliorait la diversité du microbiote. Reste à déterminer si cela a un impact sur le cours de la polyarthrite rhumatoïde.