Étude chinoise : aucun bénéfice n’est constaté pour la RCTC pendant une RTMI pour les patients âgés atteints d’un CNP

  • Oral Oncol

  • Par Brian Richardson, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Une étude rétrospective présente les résultats de la radiothérapie à modulation d’intensité (RTMI) chez les patients âgés atteints d’un carcinome du nasopharynx (CNP) et suggère que la radiochimiothérapie concomitante (RCTC) n’améliore pas la survie.

Pourquoi est-ce important ?

  • Les bénéfices de la RTMI et de la RCTC chez les patients âgés atteints d’un CNP ne sont pas clairement établis.

Principaux résultats

  • 3,5 % des patients présentaient une leucopénie aiguë de grade 4, 3,5 % présentaient une neutropénie aiguë de grade 4 et 2,0 % présentaient une thrombopénie aiguë de grade 4 ; aucune toxicité tardive de grade 4 n’a été observée.
  • L’indice de comorbidité de Charlson (RR : 0,176 ; P = 0,007) était associé à une survie sans récidive locorégionale (SSRLR) à 5 ans lors de l’analyse multivariée.
  • Le statut ganglionnaire et le stade tumoral étaient associés à la survie sans métastase à distance à 5 ans (SSMD ; RR : 1,538 [P = 0,036] et 1,794 [P = 0,005], respectivement), à la survie spécifique à la maladie (SSM ; RR : 1,552 [P = 0,021] et 1,854 [P = 0,009], respectivement) et à la SG (RR : 1,571 [P = 0,001] et 1,622 [P = 0,001], respectivement), lors de l’analyse multivariée.
  • Les patients ayant reçu une RT seule et ceux ayant reçu une RCTC présentaient une SSRLR (94,0 contre 92,2 % ; P = 0,463), une SSMD (83,5 contre 86,2 % ; P = 0,278), une SSM (81,8 contre 83,1 % ; P = 0,384) et une SG (74,0 contre 72,8 % ; P = 0,542) similaires.

Protocole de l’étude

  • Les résultats de 254 patients âgés d’au moins 60 ans atteints d’un CNP non métastatique ayant fait l’objet d’une RTMI ont été analysés.
  • Financement : Projet de sciences et technologie de la province du Guangdong ; Fondation médicale Wu Jieping.

Limites

  • Étude rétrospective.