Étude canadienne sur le CEOP : des facteurs prédictifs de résultats de récidive faux positifs à la TEP-TDM au FDG ont été identifiés

  • JAMA Otolaryngol Head Neck Surg

  • Par Brian Richardson, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Une étude rétrospective identifie les facteurs associés aux résultats de maladie récidivante faux positifs à la tomographie par émission de positrons et à la tomodensitométrie au fluorodésoxyglucose F18 (TEP-TDM au FDG), au cours de la période post-traitement, chez les patients atteints d’un carcinome épidermoïde oropharyngé (CEOP).

Pourquoi est-ce important ?

  • Ces résultats permettent de clarifier la performance diagnostique de la TEP-TDM au FDG dans le cadre de la récidive du CEOP.

Principaux résultats

  • Le TEP-TDM au FDG avait une sensibilité groupée de 93,3 %, une spécificité groupée de 57,9 % et un RC de diagnostic de 19,3 (IC à 95 % : 5,7–65,1).
  • Les valeurs prédictives positive et négative étaient plus élevées chez les patients ayant fait l’objet d’une chirurgie primaire, comparativement à une radiochimiothérapie (RCT ; 54,7 % contre 31,1 %, et 100 % contre 96,6 %, respectivement).
  • À l’analyse multivariée, le type de traitement (RC : 3,32 ; IC à 95 % : 1,24–8,84), une maladie p16 (RC : 3,67 ; IC à 95 % : 1,16–11,68) et le statut tabagique (RC : 3,20 ; IC à 95 % : 1,14–9,02) étaient associés à des résultats faux positifs.
  • Les valeurs seuils optimales pour la SUVmax pour les résultats vrais positifs, par rapport aux faux positifs, étaient de 5,1 (aire sous la courbe [ASC] : 0,729) pour les patients ayant fait l’objet d’une chirurgie et de 5,3 (ASC : 0,844) pour les patients ayant reçu une RCT.

Protocole de l’étude

  • 190 patients atteints d’un CEOP et ayant fait l’objet d’une chirurgie primaire (n = 74) ou d’une RCT (n = 116) ont été analysés pour évaluer la performance diagnostique de la TEP-TDM au FDG et les facteurs qui y sont associés.
  • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

Limites

  • Étude rétrospective.