État de la santé dans l’UE : nouveau rapport


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Un nouveau rapport a identifié l’hésitation face à la vaccination comme une menace de santé publique majeure dans la région de l’Union européenne (UE). 

Le rapport d’accompagnement de l’état de la santé dans l’UE a été publié, ainsi que des rapports qui présentent le profil des systèmes de santé dans 30 pays. 

Ce rapport d’accompagnement met en lumière certaines des principales tendances de la transformation des systèmes de santé et souligne que le nombre de cas de maladies évitables par la vaccination ayant grandement diminué, le risque perçu s’est également amoindri et des doutes ont surgi quant à la nécessité même de se faire vacciner. Les auteurs suggèrent qu’il est possible de remédier à la situation en améliorant la littératie en santé, en luttant contre la désinformation et en impliquant activement les agents de santé.

Le rapport montre également que les lacunes dans le cadre de l’accessibilité des soins de santé sont toujours une réalité dans l’UE et indique que les besoins cliniques et les caractéristiques socio-économiques des patients doivent être pris en compte lors de la mesure de l’accès aux soins de santé et des nombreux obstacles qui existent en la matière.

Le rapport suggère que les innovations dans l’éventail des qualifications des professionnels de santé démontrent un grand potentiel concernant le renforcement de la résilience des systèmes de santé et mentionne que des « exemples prometteurs de transferts de tâches entre les agents de santé s’observent partout dans l’UE ».