Est-il temps d’apposer des images d’avertissement sur les boissons sucrées ?


  • Dawn O'Shea
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Apposer des images d’avertissement sur les boissons sucrées pourrait réduire la consommation de ces produits, selon une nouvelle recherche de l’École de santé publique T.H. Chan de Harvard et de l’École de commerce de Harvard (Harvard T.H. Chan School of Public Health and Harvard Business School).

Dans une étude de terrain menée dans la cafétéria d’un hôpital, les chercheurs ont découvert que des images d’avertissement faisant un lien entre la consommation de boissons sucrées et l’obésité, le diabète de type 2 ainsi que les caries dentaires ont été associées à une baisse substantielle des achats de boissons sucrées.

Trois types d’étiquettes différents ont été utilisés : textes d’avertissement et images d’avertissement sur les risques pour la santé des boissons sucrées et mention de la teneur en calories des boissons. Les boissons comportant l’une de ces étiquettes ont été disposées près des boissons en bouteille et des distributeurs de boissons.

Les résultats ont montré que les semaines où les images d’avertissement étaient présentes, la part des boissons sucrées achetées à la cafétéria a diminué de 14,8 %. Les consommateurs ont semblé remplacer les boissons sucrées par de l’eau en bouteille. Les calories moyennes par boisson vendue durant la période ont baissé de 88 à 75 calories. Les étiquettes sur lesquelles figuraient des textes d’avertissement et la teneur en calories n’ont pas eu d’effet significatif sur l’achat des boissons.

Même si les images d’avertissement sur les produits du tabac sont devenues courantes, il s’agit de la première étude de terrain à évaluer l’efficacité des étiquettes d’avertissement sur les boissons sucrées.