Est-il possible d’améliorer le bien-être des médecins avec un accompagnement professionnel ?


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Un nouvel essai ayant exploré l’effet d’un accompagnement professionnel individualisé sur le bien-être des médecins a révélé qu’il pourrait s’agir d’un moyen efficace de réduire l’épuisement émotionnel et le surmenage d’ordre général. 

Dans le cadre de l’essai, 88 médecins ont été affectés de manière aléatoire pour recevoir des séances d’accompagnement ou pour rejoindre un groupe témoin. Les participants du groupe d’intervention ont reçu 1 séance initiale d’accompagnement professionnel de 1 heure, suivie de 5 séances de 30 minutes, toutes réalisées par téléphone, sur une période de 5 mois. Les thèmes principaux abordés au cours de ces séances comprenaient l’accroissement du sens donné au travail, la résolution des problèmes liés à la charge de travail et la prise en main de leur propre santé. 

L’étude a révélé que la proportion de médecins confrontés à un épuisement émotionnel important à 5 mois a diminué de 19,5 % dans le groupe d’intervention et a augmenté de 9,8 % dans le groupe témoin. Dans le même temps, la prévalence des symptômes de surmenage a diminué de 17,1 % dans le groupe d’intervention et a augmenté de 4,9 % dans le groupe témoin. Les participants du groupe d’intervention ont également présenté une amélioration significative de leur qualité de vie globale, par rapport aux témoins. Aucune différence statistiquement significative n’a été observée concernant la dépersonnalisation, la satisfaction au travail, l’engagement ou le sens donné au travail. 

Les auteurs, qui ont écrit dans la revue JAMA Internal Medicine, ont conclu que l’accompagnement professionnel pourrait être un moyen efficace d’améliorer le bien-être des médecins.