ESMO 2018 – Adhésion insuffisante au traitement par tamoxifène au bout d'un an chez une patiente sur six non ménopausée atteinte de cancer du sein


  • Jo Whelan
  • Oncology Conference reports
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Une femme non ménopausée sur six (16 %) a montré une adhésion insuffisante au traitement par tamoxifène au bout d'un an.
  • Les taux sériques étaient indétectables chez 10,7 % d'entre elles, ce qui indique une totale absence d'adhésion.
  • L'autodéclaration n'est pas un indicateur fiable de l'adhésion.
  • Les médecins doivent interroger les patientes sur leurs effets indésirables, les encourager à parler ouvertement de la non-adhésion et travailler avec elles à mettre en place des stratégies favorisant leur adhésion.

Pourquoi est-ce important ?

La non-adhésion à l'hormonothérapie à long terme (c.-à-d., la prise de

Principaux résultats

  • Dans l'essai CANTO, 16,0 % (188/1 177) des femmes non ménopausées ayant une prescription de tamoxifène montraient une adhésion insuffisante à un an (d'après un dosage sérique de tamoxifène
  • Dans ce groupe, 10,7 % de la population totale étudiée présentaient des taux indétectables de tamoxifène et ont été classés comme non adhérents.
  • La moitié des femmes présentant une adhésion insuffisante au traitement s'étaient autodéclarées adhérentes.

Méthodologie

  • CANTO COMPLETE était une sous-étude prédéfinie de l'étude longitudinale prospective française CANTO, qui portait sur 12 000 patientes chez lesquelles un cancer du sein de stade I-III avait récemment été diagnostiqué. L'étude CANTO vise à définir l'impact à long terme des toxicités liées au traitement.
  • La sous-étude CANTO COMPLETE évaluait la prévalence et les prédicteurs de non-adhésion à l'hormonothérapie chez les femmes non ménopausées sur la base de dosages sériques des médicaments, par comparaison avec l'autodéclaration d'adhésion des patientes.

Limitations

Le taux sérique de tamoxifène n'a été mesuré qu'à une seule échéance, donnant ainsi uniquement un aperçu des taux du mois précédent.

Commentaire

« La non-observance de l'hormonothérapie adjuvante est un problème sous-estimé et insuffisamment déclaré, qui expose les patientes à un bénéfice clinique insuffisant », a déclaré le commentateur invité d'ESMO, Giuseppe Curigliano, de l'université de Milan, en Italie.