ESMO 2017 : Un cancer du sein sur quatre, petit et de stade précoce, peut être agressif et réagir à une chimiothérapie adjuvante

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement

À retenir

  • Un patient sur quatre présentant une tumeur du sein de type T1abN0 de moins de 1 cm peut tirer un bénéfice d'une chimiothérapie adjuvante.

Pourquoi est-ce important

  • L'étude conteste l'hypothèse selon laquelle tous les patients atteints de petites tumeurs du sein, c...