ESMO 2017 : Triple thérapie à base de docétaxel dans le cancer de l'estomac : les résultats de l'étude FLOT4 confirme la supériorité de ce traitement par rapport aux soins standard


  • Univadis
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • La supériorité de la triple thérapie pré-opératoire à base de docétaxel (docétaxel, oxaliplatine, leucovorine et 5-fluorouracile [schéma de traitement FLOT]) par rapport aux soins standard (épirubicine, cisplatine et 5- fluorouracile ou capécitabine [schéma de traitement ECF/ECX]) chez les patients atteints d'un cancer de l'estomac résécable a été confirmée avec une analyse de sensibilité multivariée de sous-groupe dans l'étude FLOT4.
  • Le schéma de traitement FLOT doit être considéré comme la nouvelle norme de soins dans le traitement périopératoire de patients atteints d'adénocarcinome résécable de l'estomac ou de la jonction gastro-œsophagienne.

Pourquoi est-ce important

  • Dans le cadre d'études antérieures, le schéma de traitement FLOT s'est avéré supérieur au schéma ECF/ECX pour l'ensemble des critères d'efficacité, y compris les taux de résections curatives, la survie sans progression et la survie globale.
  • La présente étude démontre des bénéfices également pour les patients plus âgés, et pour ceux présentant de petites tumeurs, un statut ganglionnaire négatif ou un cancer à cellules indépendantes (« en bague à chaton »).

Plan de l'étude

  • Dans l'étude FLOT4, 716 patients atteints d'adénocarcinome résécable de l'estomac ou de la jonction gastro-œsophagienne de stade ≥cT2 et/ou cN+ ont été répartis aléatoirement dans 2 groupes de traitement périopératoire.
  • Le groupe 1 était soumis à 3 cycles de traitement pré-opératoires et 3 cycles post-opératoires de 3 semaines selon le schéma ECF/ECX.
  • Le groupe 2 était soumis à 4 cycles de traitement pré-opératoires et 4 cycles post-opératoires de 2 semaines avec le schéma FLOT.
  • Le critère d'évaluation primaire était la survie globale.

Principaux résultats

  • Le traitement FLOT était associé à 1 % de progression de la maladie pendant ou après le traitement pré-opératoire, et le schéma de traitement ECF associé à 5 % (P
  • Le schéma de traitement FLOT garantit un nombre plus élevé de résections sans maladie (84 % contre 77 % ; P=0,011), une période de temps sans progression accrue (30 mois contre 18 mois ; HR, 0,75 ; P=0,001) et une meilleure survie globale (50 mois contre 35 mois ; HR, 0,77 ; P=0,012).