ESC 2019 — Les recommandations sur le cholestérol ont été mises à jour : il faut faire baisser le LDL-C


  • Emily Willingham, PhD
  • Actualités des congrès
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Les mesures du cholestérol à lipoprotéines de basse densité (LDL-C) doivent être « les plus basses possible », tel est le message des dernières recommandations sur la dyslipidémie de la Société européenne de cardiologie (European Society of Cardiology, ESC).
  • Celui-ci est particulièrement vrai pour les patients présentant un risque élevé ou très élevé de maladie cardiovasculaire (MCV), précisent les auteurs des recommandations, qui fixent la cible à
  • L’intégralité des recommandations est disponible ici ; les cliniciens peuvent également obtenir une version de poche ici ou sur l’application mobile de l’ESC contenant une version de poche des recommandations .

Pourquoi est-ce important ?

  • Les preuves ne laissent plus aucun doute : un taux de LDL-C élevé « est une cause majeure de crise cardiaque et d’accident vasculaire cérébral », a déclaré Colin Baigent, président du groupe de travail sur les recommandations, dans un communiqué. 
  • Le risque de MCV chute indépendamment des concentrations de LDL-C initiales, a-t-il ajouté ; donc les personnes présentant un risque de MCV élevé ou très élevé peuvent réellement bénéficier d’une baisse du LDL-C, même si leur taux de référence est inférieur à la moyenne.
  • « Il n’y a pas de limite inférieure qui serait dangereuse en matière de cholestérol LDL », stipulent les recommandations.

Points clés

  • Les ajouts apportés aux recommandations sont répertoriés ici.
    • La cible recommandée pour le LDL-C est désormais  
    • Les statines sont recommandées (classe I) pour la prévention primaire en fonction du niveau de risque chez les personnes âgées de 75 ans ou moins.
  • Les modifications apportées aux recommandations de 2016 sont répertoriées ici. 
  • Un algorithme de traitement est fourni pour la réduction pharmacologique du LDL-C. 
  • Les recommandations comprennent une liste des choses à faire et à ne pas faire. 
    • Parmi celles-ci se trouve notamment : en raison d’un manque d’études formelles sur la sécurité d’emploi, les statines ne sont pas recommandées pour les femmes susceptibles de débuter une grossesse.
    • Les compléments d’huile de poisson ont été ajoutés à la liste « À faire » s’ils sont ajoutés à une statine pour l’hypertriglycéridémie qui persiste sous traitement par statine.

Remarque supplémentaire