ESC 2019 — Les nouvelles recommandations sur le diabète et les MCV abordent l’usage des SGLT2i et des GLP-1RA


  • Emily Willingham, PhD
  • Actualités des congrès
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

Pourquoi est-ce important ?

  • Les recommandations fournissent des informations « de pointe » d’après les nouvelles données disponibles depuis la version de 2013, a expliqué Francesco Cosentino, président du groupe de travail, dans un communiqué. 

Points clés

  • Les ajouts apportés aux recommandations sont répertoriés ici. 
    • Les ajouts de classe I comprennent l’utilisation de l’ECG de repos pour évaluer le risque chez les patients diabétiques et atteints d’hypertension, ou en cas de suspicion d’une MCV, et les changements à apporter au mode de vie pour prévenir la progression du prédiabète.
  • Les modifications apportées aux recommandations de 2013 sont répertoriées ici.
  • Les cliniciens trouveront un résumé des choses à faire et à ne pas faire ici. 
  • Le groupe de travail a extrait quelques messages clés de chacune des rubriques des recommandations et les a rassemblés :
    • Évaluation des risques cardiovasculaires : évaluer la microalbuminurie pour identifier le dysfonctionnement rénal/le risque de MCV.
    • Prévention primaire, MCV : insister sur les changements à apporter au mode de vie.
    • MCV : Les traitements par GLP-1RA ou SGLT2i doivent être initiés en première intention en cas de MCV avérée ou de risque élevé de MCV.
    • Contrôle de la glycémie : un contrôle strict chez les patients plus jeunes est associé à des bénéfices cardiovasculaires à long terme, mais il convient de personnaliser les cibles pour, par exemple, les patients plus âgés ou ceux atteints de MCV avancée.
    • PA : cible systolique de 130 mmHg, avec un minimum de 120 mmHg, à personnaliser selon les besoins ; la double thérapie est recommandée en première intention. 
    • Lipides : les statines constituent le traitement de pointe, mais doivent être utilisées avec prudence chez les femmes en âge de procréer et les jeunes patients.
    • Insuffisance cardiaque : dans le traitement de première intention du diabète avec une IC, inclure la metformine et les SGLT2i.

Remarque supplémentaire