Erreurs médicamenteuses : un hackathon pour les étudiants les 26-27 septembre


  • Fanny Le Brun
  • Actualités des médicaments
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Les erreurs médicamenteuses constituent un enjeu de santé publique classé prioritaire par l’Organisation mondiale de la Santé car elles sont responsables de 1% des dépenses de santé et de nombreux décès.

Afin de contribuer à la prévention de ce risque d’erreurs, un hackathon est organisé les 26 et 27 septembre 2019 par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), le Collège de la médecine générale (CMG) et l’Université Paris-Est Créteil (UPEC). Un hackathon est une compétition d’innovation permettant de générer plusieurs solutions qui répondent à un objectif grâce à l’intelligence collective.

Cette compétition est ouverte aux étudiants en médecine et en pharmacie, aux élèves infirmiers ainsi qu’aux élèves ingénieurs de l’Ecole supérieure d’Ingénieurs Paris-Est Créteil (ESIPE). Les participants travailleront en équipes, lors de 3 demi-journées d’épreuves, pour proposer des services ou applications numériques innovants ayant pour objectif de faciliter :

  • La déclaration des cas d'erreurs médicamenteuses,
  • Leur analyse,
  • Le retour d'information auprès des professionnels de santé et des patients.

Les participants auront à leur disposition les données de la base des erreurs médicamenteuses de l’ANSM et toutes autres sources librement disponibles.

A l’issue du challenge, 9 équipes lauréates seront présélectionnées par des jurys intermédiaires pour présenter leurs projets au grand Jury. Les 3 projets retenus par le grand Jury seront rendus publics.

La valeur totale des prix est de 12.000 euros, répartie entre les participants des 3 équipes lauréates. Le Prix ANSM consiste en un accompagnement par l’ANSM d’une équipe de développement constituée par les membres volontaires des équipes, pour la mise au point d’outils numériques répondant aux objectifs de l’ANSM. Chaque membre des équipes participant à l’hackathon sera libre d’accepter de participer à ce développement.