ENDO 2019—Le taux d’hémoglobine A1c n’est pas fiable pour évaluer la prévalence du DS


  • Tara Haelle
  • Actualités des congrès
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Le taux d’hémoglobine A1c (HbA1c) n’a pas permis de détecter la majorité des cas de diabète sucré (DS) identifiés par un test d’hyperglycémie provoquée par voie orale (HGPO), en particulier chez les minorités ethniques.

Pourquoi est-ce important ?

  • Le taux d’HbA1c est le moyen privilégié pour évaluer la prévalence des états de tolérance au glucose, mais la sous-estimation de la prévalence peut influer sur les recommandations et les politiques de dépistage.

Protocole de l’étude

  • Prévalence comparée des états de tolérance au glucose d’après le taux d’HbA1c et le glucose plasmatique à jeun (GPJ) mesuré par HGPO et le glucose plasmatique mesuré 2 heures après une hyperglycémie provoquée (GP2h) chez 9 000 adultes (≥ 20 ans) ayant participé à l’enquête nationale sur l’examen de la santé et de la nutrition (National Health and Nutrition Examination Survey) entre 2005-2014.

Principaux résultats

  • 73,07 % des cas de DS définis par HGPO (GPJ ≥ 126 mg/dl ou GP2h ≥ 200 mg/dl) ont été classés à tort comme normaux d’après le taux d’HbA1c.
    • Cela comprend 69,29 % d’absence de diagnostics chez les Américains d’origine mexicaine, 80,26 % chez les autres populations d’origine ethnique hispanique, 78,89 % chez les personnes d’origine ethnique blanche non hispanique et 58,65 % chez les personnes d’origine ethnique noire non hispanique. 
  • Par rapport au HGPO, la sensibilité du taux d’HbA1c était de 26,93 % et sa spécificité de 93,39 %.
    • La sensibilité était de 30,71 % pour les Américains d’origine mexicaine, de 19,74 % pour les autres populations d’origine hispanique, de 21,11 % pour les personnes d’origine ethnique blanche non hispanique et de 41,35 % pour les personnes d’origine ethnique noire.
  • Pour déceler une tolérance normale au glucose, le taux d’HbA1c avait une sensibilité de 84,91 % et une spécificité de 43,53 %.
    • Seules 57,52 % des personnes identifiées comme présentant une tolérance normale au glucose d’après le taux d’HbA1c présentaient également une tolérance normale au glucose d’après le test HGPO.