Encephale : Un nouvel outil de dépistage de la schizophrénie

  • Dr Alexandre Haroche

  • JIM Actualités des congrès
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Dans la schizophrénie, tous les efforts se concentrent actuellement sur le traitement le plus précoce possible des premiers épisodes. Un traitement efficace au cours des premières années de la maladie est en effet probablement un des facteurs pronostiques le plus important à long terme. Des données très nombreuses montrent l'impact catastrophique de la durée de psychose non traitée. Encore faut-il détecter justement ces premiers épisodes de psychose.

Dans cette optique, l'équipe du service hospitalo-universitaire de Sainte Anne a validé la version française du questionnaire fpQ-16 sur 100 sujets (moyenne d'âge de 20 ans) ayant consulté au centre de consultation pour jeunes adultes et adolescents (C'JAAD). En se basant sur les résultats de l'échelle « CAARMS », considérée ici comme le gold standard, 4 items positifs à la fpQ-16 permettaient une sensibilité de 91 % et une spécificité de 60 % dans la détection de la psychose. La valeur prédictive positive était de 76 %.

La fpQ-16 constitue donc un outil de dépistage simple, rapide et efficace pour la détection de la psychose.