En 25 ans, 3 interventions pourraient contribuer à prévenir 94 millions de décès prématurés


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Selon une nouvelle recherche publiée dans la revue Circulation, le déploiement d’efforts à l’échelle mondiale visant à améliorer la prise en charge de l’hypertension, à diminuer l’apport en sodium et à éliminer les acides gras trans dans l’alimentation pourrait réduire de façon spectaculaire l’incidence des décès prématurés dus aux maladies cardiovasculaires (MCV) sur une période de 25 ans. 

S’appuyant sur des données mondiales provenant de diverses études et estimations de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), les chercheurs ont quantifié l’impact sur la mortalité mondiale de 3 interventions, à savoir : élargir le traitement de l’hypertension à 70 %, réduire l’apport en sodium de 30 % et éliminer l’apport en acides gras trans artificiels.

Ils ont découvert que l’augmentation du taux de couverture des médicaments antihypertenseurs à 70 % permettrait à elle seule de différer 39,4 millions de décès, que la réduction de l’apport en sodium de 30 % permettrait de différer 40,0 millions de décès supplémentaires et que l’élimination des acides gras trans permettrait de différer 14,8 millions de décès supplémentaires. 

« La concentration de nos ressources sur la combinaison de ces 3 interventions peut avoir un impact potentiel considérable sur la santé cardiovasculaire d’ici 2040 », a déclaré Goodarz Danaei, l’auteur principal de l’étude et maître de conférences en santé mondiale à l’École de santé publique Harvard T.H. Chan (Harvard T.H. Chan School of Public Health). « Il s’agit là d’objectifs réalistes dont il a été prouvé à de plus petites échelles qu’ils sont atteignables », a déclaré M. Danaei. « Nous devons nous engager à étendre les programmes afin d’atteindre ces objectifs à l’échelle mondiale. »