ELCC 2019 - Des données combinées sur l’entrectinib administré dans le cadre du CPNPC exprimant la protéine de fusion du gène ROS1 démontrent une forte efficacité intracrânienne


  • Michael Simm
  • Oncology Conference reports
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

L’analyse combinée de 134 patients atteints d’un CPNPC exprimant la protéine de fusion du gène ROS1, qui ont participé à des essais de phase I/II, a montré que l’entrectinib présentait une forte efficacité intracrânienne et qu’il était bien toléré, avec un profil de sécurité d’emploi gérable.

Pourquoi est-ce important ?

Les métastases cérébrales sont fréquentes chez les patients atteints d’un CPNPC exprimant la protéine de fusion du gène ROS1. L’entrectinib est un puissant inhibiteur de ROS1 et a été conçu pour pénétrer dans le cerveau. Il a atteint des taux thérapeutiques dans plusieurs modèles de tumeur intracrânienne.

Protocole de l’étude

Données actualisées et intégrées portant sur la sécurité d’emploi et l’efficacité, issues de trois études de phase I/II avec l’entrectinib menées auprès de 134 patients atteints d’un CPNPC exprimant la protéine de fusion du gène ROS1, localement avancé/métastatique (ALKA-372-001, STARTRK-1 et STARTRK-2).

Principaux résultats

  • Des événements indésirables (EI) liés au traitement ont été observés chez 93 % des patients. Parmi ces EI, 4 % étaient de grade 4, 31 % de grade 3 et 59 % de grade 1 ou 2.
  • Des réductions de dose ont été nécessaires chez 34 % des patients et un arrêt du traitement chez 5 %.
  • Les données sur l’efficacité proviennent de 53 patients, dont 23 présentaient des métastases dans le SNC.
  • TRO : 77,4 % ; durée médiane de la réponse : 24,6 mois ; SSP médiane : 19 mois (la SG médiane n’a pas été atteinte).
  • La durée de la réponse et la SSP étaient environ deux fois plus longues chez les patients sans maladie au niveau du SNC à la référence, mais le TRO intracrânien était de 55 % avec un taux de RC de 20 %.

Financement

Ignyta, Inc. est une filiale en propriété exclusive de F. Hoffmann-La Roche Ltd.