ECCMID : Infection congénitale à CMV : virémie, virurie, et symptômes

  • Dr Muriel Macé

  • JIM Actualités des congrès
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Le cytomégalovirus (CMV) est l'infection virale congénitale la plus fréquente avec des taux d'incidence de 0,2 à 2 % des nouveaux nés et la survenue de handicaps permanents tels que déficit auditif, anomalies cognitives et du développement chez environ 15 à 20 % d'entre eux.
Le diagnostic de l'infection congénitale à CMV (CMVc) repose sur la détection du virus dans la salive, l'urine, ou le sang du nouveau-né pendant les 15 premiers jours de vie.

Une analyse des techniques d'extraction des buvards à différents temps et différentes charges virales a permis de prouver qu'il convient de tester la charge virale sur buvard en triplicate pour améliorer la sensibilité.

La relation entre charge virale et expression clinique de la CMVc est largement débattue.

Afin d'approfondir cette question, une étude prospective a inclus 70 nouveau-nés infectés (virurie positive dans les 2-3 premières semaines de vie). Ils ont tous bénéficié d'un examen clinique et biologique avec un suivi des virémies et viruries sur un mois. Cinquante-huit des 70 enfants (83 %) ont développé une CMVc symptomatique mais la virémie ne différait pas entre les groupes symptomatique et asymptomatique. En revanche, la virurie était significativement plus élevée chez les enfants symptomatiques (p = 0,0002). Dans ce groupe, 57 avaient des complications neurologiques, 18 un déficit auditif, 17 une thrombopénie. Une virémie plus élevée était corrélée avec une thrombopénie (p = 0,018), alors qu'une virurie plus élevée était corrélée avec un déficit auditif (p = 0,02). Par ailleurs, quand un traitement par (val) ganciclovir était instauré, quelle que soit sa durée (3 ou 6 mois), un rebond de la virémie ou de la virurie était observé à l'arrêt du traitement.

Au total, une virémie et une virurie positives étaient associées à une symptomatologie clinique à la naissance. L'analyse de ces paramètres devrait aider à la décision thérapeutique.