Ebola : préoccupations en raison d’un nouveau cas détecté


  • Mary Corcoran
  • Univadis Actualités médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et ses partenaires lancent de nouvelles opérations dans la ville de Butembo en République démocratique du Congo (RDC) après la détection d’un nouveau cas d’Ebola sur place. 

Ce cas survient un peu plus d’un mois après que les autorités ont déclaré une flambée d’Ebola dans la province du Nord-Kivu en RDC. Même si les autorités ont indiqué que beaucoup de progrès ont été réalisés dans le cadre de la riposte à la flambée jusqu’à ce jour, elles ont souligné qu’il importe de contrôler une flambée sévissant à Butembo. 

Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (European Centre for Disease Prevention and Control, ECDC) a déclaré que la survenue d’autres cas dans la ville serait préoccupante étant donné la taille de la population et le fait que Butembo soit une plaque tournante des échanges commerciaux et des déplacements entre la RDC et l’Ouganda. « Cette situation pourrait donner lieu à de nouvelles chaînes de transmission si la maladie n’est pas rapidement contrôlée », a déclaré l’agence. 

Dans un communiqué, l’OMS a déclaré que plus de 60 experts de l’OMS lancent actuellement des opérations importantes dans la ville. La vaccination en anneau des agents de santé, des contacts et des contacts des contacts du cas confirmé à Butembo est en cours. Le responsable de l’équipe de l’OMS pour la flambée à Butembo, le Dr Marie Roseline Darnycka Belizaire, a indiqué que les deux prochaines semaines « seront cruciales pour le contrôle de la flambée ».