Ebola : les autorités sont convaincues de pouvoir contenir l’épidémie


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Malgré des problèmes de sécurité et une crise humanitaire en cours, les autorités se disent convaincues de pouvoir contenir l’épidémie d’Ebola en République démocratique du Congo (RDC). 

Dans sa dernière mise à jour sur l’épidémie de la maladie, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) indique que les nouvelles mesures mises en œuvre pour surmonter les obstacles rencontrés lors de la riposte à la flambée ont un impact positif.

À la date du 13 novembre, 341 cas de maladie à virus Ebola (MVE) ayant entraîné 215 décès avaient été rapportés dans 14 zones sanitaires de la RDC. Entre le 7 et le 13 novembre, trois agents de santé avaient été signalés comme nouvellement infectés, portant à 31 le nombre d’agents de santé infectés à ce jour.

Malgré certains progrès réalisés, l’OMS a averti que le risque de propagation de l’épidémie à d’autres provinces de la RDC ainsi qu’à d’autres pays voisins demeure très élevé. Dans la perspective de cet événement, la vaccination des agents de santé et des intervenants en première ligne dans des sites prioritaires en Ouganda a déjà commencé, et des préparatifs sont en cours pour mener cette même opération au Rwanda et au Soudan du Sud. 

L’OMS a indiqué qu’elle continue de surveiller attentivement les mesures prises pour les déplacements et le commerce en relation avec cet événement, effectuant les vérifications nécessaires le cas échéant.