Ebola : 89 cas sont identifiés parmi les agents de santé


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Le nombre d’agents de santé infectés au virus Ebola dans le cadre de la flambée actuelle en République démocratique du Congo (RDC) continue de croître, les dernières données montrant que 89 cas ont été identifiés parmi les agents de santé. 

Selon le dernier rapport sur la situation de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), la maladie à virus Ebola a été identifiée chez 4 agents de santé la semaine dernière au 14 avril. Tous ces cas proviennent de centres de santé communautaires situés au sein de zones à risque. Le nombre d’agents de santé décédés durant la flambée actuelle s’élève à 32. 

Les données globales montrent qu’un total de 1 264 cas d’Ebola, dont 1 198 cas confirmés et 66 cas probables, ont été rapportés durant cette flambée, avec 814 décès, soit un taux global de létalité de 64 %. Parmi ceux dont l’âge et le sexe ont été rapportés, 28 % (355) étaient des enfants (moins de 18 ans).

Plus tôt ce mois-ci, le Comité d’urgence du Règlement sanitaire international (RSI) a été convoqué pour discuter de la flambée actuelle. Même si le comité a déclaré ne pas estimer que la flambée en cours dans les provinces du Nord-Kivu et d’Ituri constitue une urgence de santé publique de portée internationale (USPPI), il s’est dit vivement préoccupé au sujet de la récente hausse de la transmission de la maladie dans des zones spécifiques et du risque potentiel de propagation aux pays voisins.