EASL 2018 – Recommandations de l'EASL pour les patients atteints d'hépatite C (VHC) difficiles à traiter en 2018


  • Actualités des congrès en Hépatite C
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir 

  • Les stratégies de traitement impliquant les inhibiteurs du NS5A de prochaine génération sont disponibles pour certains groupes de patients difficiles à traiter.
  • Cependant, deux groupes de patients sont encore difficiles à traiter en raison de données limitées sur les inhibiteurs du NS5A de prochaine génération : les patients de génotype 3 avec cirrhose décompensée classée Child-Pugh B et tous les patients atteints de cirrhose classée Child-Pugh C.

Pourquoi est-ce important ?

  • La réponse au traitement n'est pas optimale chez les patients suivants, traités par des inhibiteurs du NS5A de 1ère génération :
    • Patients de génotype 3 avec cirrhose
    • Patients de génotype 1a traités antérieurement par l'association peg-interféron/ribavirine (PEG/RBV) ou présentant des taux d'ARN de VHC supérieurs à 800 000 UI/mL, avec ou sans cirrhose
    • Patients de génotype 1 avec cirrhose décompensée

Points essentiels

  • Les patients de génotype 3 avec cirrhose compensée sont faciles à traiter avec l'association pangénotypique sofosbuvir/velpatasvir/voxilaprévir (SOF/VEL/VOX) pendant 12 semaines ou avec l'association glécaprévir/pibrentasvir (G/P) pendant 12 semaines (patients naïfs de traitement) ou 16 semaines (patients traités antérieurement)
  • Pour les patients de génotype 3 avec cirrhose décompensée, le traitement optimal est l'association SOF/VEL + RBV pendant 12 semaines
  • Les patients de génotype 1a traités par l'association PEG/RBV ou les patients de génotype 1a présentant des taux d'ARN de VHC supérieurs à 800 000 UI/mL sont faciles à traiter avec l'association SOF/VEL pendant 12 semaines ou avec l'association G/P pendant 8 (avec cirrhose) à 12 semaines (sans cirrhose)
  • Les patients de génotype 1 avec cirrhose classée Child-Pugh B sont faciles à traiter avec l'association SOF/VEL + RBV pendant 12 semaines (ou avec l'association SOF/lédipasvir)

Limitations

  • Les patients de génotype 3 avec cirrhose décompensée classée Child-Pugh B et tous les patients atteints de cirrhose classée Child-Pugh C restent difficiles à traiter, malgré la disponibilité d'inhibiteurs du NS5A de nouvelle génération.