EASD 2019 — Le tirzépatide conduit à des changements favorables du taux d’HbA1c après plusieurs augmentations de la dose


  • Brandon May
  • Actualités des congrès
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • L’instauration du tirzépatide à des doses inférieures, puis l’augmentation progressive des doses par la suite, ont conféré des améliorations de la glycémie et une perte de poids plus importantes qu’un placebo chez des patients atteints d’un diabète de type 2 (DT2).

Pourquoi est-ce important ?

  • L’administration initiale d’un traitement par agoniste des récepteurs aux incrétines à faible dose, suivie d’une escalade de dose, pourraient entraîner une amélioration de la tolérance gastro-intestinale.

Protocole de l’étude

  • Les patients atteints d’un DT2 ont été affectés de manière aléatoire à un algorithme d’escalade de dose parmi les trois proposés ou à un placebo :
    • dose maximale de tirzépatide de 12 mg (n = 29), 4 mg puis 8 mg pendant 4 semaines à chaque fois ;
    • première dose maximale de tirzépatide de 15 mg (15 mg-1) (n = 28), 2,5 mg pendant 2 semaines, 5 mg pendant 2 semaines et 10 mg pendant 4 semaines ;
    • deuxième dose maximale de tirzépatide de 15 mg (15 mg-2) (n = 28), 2,5 mg puis 7,5 mg pendant 4 semaines à chaque fois ;
    • placebo (n = 26).
  • Financement : Eli Lilly and Company.

Principaux résultats

  • À 12 semaines, les variations du taux d’HbA1c, par rapport à l’entrée dans l’étude (erreur type), étaient supérieures pour les bras du tirzépatide, par rapport au placebo (placebo : +0,2 % [0,21] [+2,19 mmol/mol (2,30)] ; 12 mg : -1,7 % [0,19] [-18,58 mmol/mol (2,08)] ; 15 mg-1 : -2,0 % [0,20] [-21,86 mmol/mol (2,19)] ; 15 mg-2 : -1,8 % [0,19] [-19,68 mmol/mol (2,08)]).
  • Le tirzépatide a également été associé à une perte de poids plus importante pendant la période de 12 semaines (placebo : -0,5 kg [0,86] ; 12 mg : -5,3 kg [0,78] ; 15 mg-1 : -5,5 kg [0,80] ; 15 mg-2 : -5,7 kg [0,79]).

Limites

  • Courte durée de suivi globale et phases d’escalade de dose relativement courtes.