EASD 2019 — L’insuline lispro ultra-rapide permet une absorption plus rapide dans le cadre du DT1


  • Brandon May
  • Actualités des congrès
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • L’insuline lispro ultra-rapide (LiUR) a offert une absorption plus rapide, a été associée au taux de glycémie postprandiale (GPP) le plus faible, et a permis d’obtenir un profil correspondant davantage à un profil physiologique normal de patient sans diabète, comparativement à l’insuline lispro (IL), à l’insuline asparte (IA) et à l’insuline asparte à action rapide (AR), chez les patients atteints de diabète de type 1 (DT1).

Pourquoi est-ce important ?

  • De nombreux types d’insuline agissent trop lentement par rapport à la vitesse d’absorption des glucides.

Protocole de l’étude

  • Des patients atteints de DT1 (n = 68) et des patients témoins en bonne santé (n = 12) ont été inclus.
  • Avant le début d’un test de 5 heures avec un repas liquide contenant environ 100 g de glucides, les participants ont été affectés de manière aléatoire pour recevoir une dose unique d’insuline LiUR, d’IL, d’IA ou d’AR par voie sous-cutanée.
  • Les patients témoins en bonne santé ont reçu le même repas liquide, mais sans insuline.
  • Financement : Eli Lilly and Company.

Principaux résultats

  • L’insuline LiUR a offert l’absorption la plus rapide de l’insuline, avec 13 minutes contre 19 minutes avec l’AR, 25 minutes avec l’IL et 27 minutes avec l’IA (P 
  • Une réduction plus importante du pourcentage d’exposition tardive à l’insuline (2–7 heures) a été observée avec l’insuline LiUR contre l’AR (37 %), avec l’insuline LiUR contre l’IL (30 %), et avec l’insuline LiUR contre l’IA (45 % ; P 
  • Une heure après le repas, l’insuline LiUR a réduit les excursions de la GPP de 1,4 mmol/l comparativement à l’IL (P 
  • Le profil de la GPP obtenu avec l’insuline LiUR correspondait également davantage au profil observé chez les patients témoins en bonne santé au cours des deux premières heures après le test du repas. 

Limites

  • Échantillon de petite taille.