EAN 2019 : les statines réduisent le risque de mortalité chez les patients atteints d’une démence


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

De nouvelles recherches suggèrent que les statines pourraient réduire significativement le risque de mortalité et d’accident vasculaire cérébral (AVC) chez les personnes atteintes d’une démence. 

L’étude, présentée lors du congrès de l’Académie européenne de neurologie (European Academy of Neurology, EAN), qui s’est déroulé en Norvège cette semaine, a analysé l’association entre l’utilisation de statines au cours des 3 années précédant la démence et le risque de décès et de premier AVC ischémique chez 44 920 patients inscrits dans le registre suédois de la démence (2008–2015). 

Il en ressort que les utilisateurs de statines (n = 16 791) présentaient un risque plus faible de mortalité toutes causes confondues (risque relatif corrigé [RRc] : 0,78 ; IC à 95 % : 0,74–0,83), par rapport aux non-utilisateurs appariés (n = 16 791). Un effet significatif sur le risque d’AVC a également été observé (RRc : 0,73 ; IC à 95 % : 0,64–0,93). 

Une analyse stratifiée a montré un effet protecteur sur la survie pour les patients de moins de 75 ans (RRc : 0,73 ; IC à 95 % : 0,62–0,86) et les hommes (RRc : 0,74 ; IC à 95 % : 0,68–0,81). Les femmes et les patients plus âgés ont également retiré un bénéfice dans une moindre mesure, avec un risque de mortalité réduit de 17 % et 20 %, respectivement. L’utilisation de statines chez les patients atteints d’une démence vasculaire a été associée à un risque de mortalité 29 % plus faible. 

« Nos résultats sont encourageants et suggèrent que les patients atteints d’une démence bénéficient des statines dans des proportions similaires aux patients sans démence », a déclaré l’auteur principal, le Dr Sara Garcia-Ptacek du Karolinska Institutet, en Suède.