EADV : Facteurs déclenchants de l'acné : posez les bonnes questions !

  • Dr Claude Biéva

  • JIM Actualités des congrès
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Une enquête internationale menée par internet auprès de 10.000 personnes en France, en Allemagne, en Italie, au Brésil, au Canada et en Russie, révèle que les patients avec une acné sont ceux qui ont été plus exposés aux polluants externes, fument du cannabis, sont plus gourmands ou sont sous traitement hormonal. C'est ce qui ressort de l'étude de l'exposome, le nom par lequel on désigne aujourd'hui l'ensemble des facteurs environnementaux externes et internes susceptibles de favoriser la survenue d'une maladie, sa gravité et son éventuelle résistance au traitement.

L'acné est aujourd'hui un motif majeur de consultation d'un dermatologue. Elle affecterait une personne sur 10 dans le monde et pas seulement des adolescents. Un patient acnéique sur quatre a plus de 25 ans et jusqu'à 40% des femmes adultes en souffriraient. Cette acné de l'adulte est souvent sévère et peut perdurer jusqu'à la cinquantaine. L'impact sur la qualité de vie et l'estime de soi est important.
Pour le Pr B. Dreno (CHU Nantes), "il faut tout faire pour identifier les facteurs qui président à l'acné et à cet égard l'analyse de l'exposome peut nous aider". La notion d'exposome a été proposée par le Dr Christopher Wild, épidémiologiste britannique, dans un article publié en 2005, intitulé « Complementing the Genome with an "Exposome": The Outstanding Challenge of Environmental Exposure Measurement in Molecular Epidemiology ». L'exposome est défini comme la somme des facteurs environnementaux externes et internes auxquels est exposé un être humain durant sa vie, qui peuvent déclencher une maladie et conditionner sa durée, sa sévérité et sa réponse au traitement.
L'objectif de cette étude (1) était d'identifier chez des patients acnéiques, les facteurs environnementaux les plus significatifs comparé à un groupe contrôle.
Polluants, cannabis, pâtisseries, sodas, stress …


vsvsvsvsvsvsvsvsvs

Posez les bonnes questions