EACS 2019 — Les défis actuels et émergents dans le domaine du VIH


  • Cristina Ferrario — Agenzia Zoe
  • Conference Reports
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • La recherche moléculaire concernant l’infection par le VIH pourrait permettre de découvrir un remède, et de nouveaux médicaments ont été développés ou recommandés.
  • Des approches préventives efficaces sont en place, mais une amélioration est possible au niveau de leur mise en œuvre.
  • La population vieillissante vivant avec le VIH représente un nouveau défi.
  • Des efforts importants sont nécessaires pour optimiser les traitements de référence.

Pourquoi est-ce important ?

  • Malgré les avancées, des défis subsistent dans de nombreux aspects de la prise en charge du VIH et de nouveaux défis émergent.

 

Dans le scénario actuel, qui évolue rapidement, plusieurs problèmes subsistent ou émergent et doivent être résolus. Tous ont fait l’objet de longues discussions lors de la 17e Conférence européenne sur le SIDA à Bâle.

Développement d’un traitement curatif du VIH

De nombreux chercheurs scientifiques ont participé à la conférence, ce qui a permis de mettre en lumière plusieurs nouveaux aspects cellulaires et moléculaires de l’infection par le VIH à l’occasion d’un atelier dédié. Pour atteindre l’objectif de la guérison, les chercheurs scientifiques, les chercheurs cliniques et les personnes infectées par le VIH doivent forcément travailler ensemble.

Prévention du VIH

La conférence a confirmé que la prévention est l’un des principaux facteurs décisifs de l’épidémiologie du VIH, avec plusieurs présentations axées sur le fait que la PrEP représente une approche préventive majeure. Des inquiétudes subsistent sur le terrain, par exemple en ce qui concerne les inégalités en Europe, la compensation du risque ou la fréquence des dépistages. La PrEP ne peut pas être l’alpha et l’oméga de la prévention, une approche combinée est essentielle pour la prévention efficace du VIH et nécessite des interventions personnalisées.

Nouveaux médicaments et toxicité du traitement antirétroviral

Les choses évoluent très rapidement dans ce domaine, puisque des médicaments actifs sont disponibles pour chaque étape de l’infection par le VIH. Nombre de ces nouveaux médicaments ont été développés pour leur activité à long terme et afin d’utiliser de nouvelles voies d’administration, telles que des timbres transdermiques. Ceci, associé aux nouvelles recommandations de traitement, pousse à développer des traitements plus personnalisés et à éviter certains effets indésirables, tels que la prise de poids.

Vieillir avec le VIH

Une session était consacrée aux patients vieillissants, qui représentent une proportion importante de la population infectée par le VIH et qui présentent des besoins spécifiques, principalement liés à la fragilité, aux comorbidités et à la polymédication. Les médicaments toxiques auxquels les patients ont été exposés par le passé ont également leur importance. La collaboration entre les spécialistes et la personnalisation des services sont nécessaires pour répondre à ces besoins.

Traitements de référence en Europe

La définition des traitements de référence est nécessaire pour permettre un diagnostic et un traitement rapides. La situation en Europe est très variable, et les problèmes et priorités spécifiques doivent être identifiés dans chaque région avec les diverses ressources qui y sont disponibles. C’est en cela que les traitements de référence peuvent diverger.