Dysfonctionnement des stylos auto-injecteurs d’adrénaline Emerade® : que dire à vos patients ?


  • Fanny Le Brun
  • Actualités des médicaments
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Emerade ® est un stylo auto-injecteur contenant de l’adrénaline indiqué dans le traitement d’urgence des réactions allergiques graves. En Europe, des patients ont signalé un blocage de l’aiguille avec certains de ces stylos au moment de l’utilisation. Le laboratoire les commercialisant a décidé de suspendre leur production afin de rechercher la cause de ce dysfonctionnement. Les pharmacies ne seront donc plus livrées durant les prochains mois.

Etant donné que les alternatives ne sont pas disponibles en quantité suffisante dans les pharmacies, les stylos Emerade ® déjà en possession des patients ne seront pas échangés et les lots déjà commercialisés ne seront pas rappelés.

Que dire à vos patients ?

Si votre patient est en possession d’un autre type de stylo d’adrénaline (Anapen ® , Epipen ® ou Jext ® ) : il n’est pas concerné par ce dysfonctionnement.

Si votre patient est en possession d’un stylo Emerade ® : le risque de dysfonctionnement est très faible et étant donné que les stylos sont vendus en boîte de 2, le second stylo pourra éventuellement être utilisé en cas de défaillance du premier. Le patient doit donc toujours emporter avec lui les 2 stylos.

En cas d’utilisation du stylo, il est nécessaire de vérifier qu’il a bien été activé : si le stylo a fonctionné, le manchon qui protège l’aiguille est étiré. En revanche, si le stylo n’a pas fonctionné, le manchon n’est pas sorti et il faut donc utiliser le 2 ème stylo. Si celui-ci ne fonctionne pas non plus, il faut le repositionner en position d’injection sur la cuisse puis forcer l’activation en pressant avec ses deux mains. De la même manière, si le patient n’a qu’un seul stylo et qu’il ne s’active pas, il doit forcer l’activation.

Si le patient a déjà utilisé un stylo, il doit retourner chez son pharmacien avec son ordonnance pour se voir remettre une nouvelle boîte de 2 stylos d’adrénaline.

Dans tous les cas, que le stylo fonctionne ou non, il est indispensable d’appeler le 15 ou le 18 pour signaler ce choc anaphylactique.

Que prescrire en cas de renouvellement ?

Les patients doivent penser à vérifier la date de péremption des stylos : la durée de conservation étant de 18 mois. En cas de renouvellement de stylos périmés ou utilisés, il faut savoir que les 3 dosages d’Emerade ® 150, 300 et 500 µg ne seront pas disponibles avant plusieurs mois. Il faut donc prescrire d’autres stylos à base d’adrénaline : Anapen ® , Epipen ® ou Jext ® . Cependant, ces stylos ne disposant pas de dosage à 500 µg comme Emerade ® , le patient se verra délivrer 2 stylos à 300 µg d’une autre spécialité : en cas de réaction allergique et en l'absence d'amélioration après l’utilisation d’un stylo à 300 µg, une seconde injection avec le deuxième stylo pourra être nécessaire 5 à 15 minutes après la première injection.

Le patient devra lire attentivement la notice pour se familiariser avec les modalités d’utilisation de ces autres stylos.

Le pharmacien peut-il substituer une spécialité de stylo d’adrénaline par une autre ?

A titre exceptionnel et temporaire, les pharmaciens peuvent dispenser les spécialités Anapen ® , Epipen ® ou Jext ® aux dosages identiques à un patient présentant une prescription d’Emerade ® (et 2 stylos à 300 µg pour ceux ayant une prescription d’Emerade ® 500 µg). Dans ce cas, il doit inscrire le nom du médicament délivré sur l'ordonnance et informer le prescripteur de ce remplacement.