Du thé à la réglisse induit une urgence hypertensive


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Des médecins au Canada ont rapporté le cas inhabituel d’une urgence hypertensive induite par du thé à la réglisse chez un homme de 84 ans. Le cas souligne selon eux l’importance d’interroger les patients sur leur consommation de produits à base de réglisse lorsqu’ils présentent une hypertension de novo, une hypertension exacerbée ou une crise hypertensive.

Le patient s’est présenté au service des urgences avec une urgence hypertensive, en rapportant un antécédent d’une semaine de mesures à domicile de la pression artérielle systolique constamment élevées (180–210 mmHg), ainsi que des symptômes de céphalées, de photophobie, de douleur thoracique et de fatigue. Au moment où le patient s’est présenté, sa pression artérielle était de 196/66 mmHg. Même si le patient était atteint d’une hypertension de longue date, une mesure de la pression artérielle prise 4 mois auparavant avait montré un contrôle adéquat (125/60 mmHg). L’activité rénine plasmatique et l’aldostérone sérique étaient supprimées, conduisant les médecins à diagnostiquer un pseudohyperaldostéronisme.

Suite à son hospitalisation et à son traitement, le patient a indiqué aux médecins qu’il avait bu quotidiennement pendant deux semaines une à deux tasses d’un thé fait maison à base d’extrait de racine de réglisse appelé « erk sous ». Même s’il savait qu’il existait une association potentielle entre la consommation de réglisse et l’hypertension artérielle, le patient n’avait pas fait le rapprochement lorsque sa pression artérielle a commencé à monter.

Selon les auteurs, qui ont présenté leurs résultats dans la revue Canadian Medical Association Journal, les résultats soulignent l’importance d’informer les patients atteints d’une hypertension au sujet des effets indésirables potentiels de la réglisse.