Données concernant la LLC en pratique réelle : l’ibrutinib offre une survie systématiquement supérieure

  • Salles G & al.
  • Ann Hematol
  • 19 nov. 2019

  • Par David Reilly
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Une amélioration des résultats de survie a été observée de manière systématique avec l’ibrutinib dans les essais cliniques, comparativement à d’autres schémas thérapeutiques en pratique réelle (PR), chez des patients atteints d’une leucémie lymphocytaire chronique (LLC) naïfs de traitement (NT) et en rechute/réfractaires (R/R).

Pourquoi est-ce important ?

  • Les données PR sont de plus en plus importantes pour valider certains médicaments spécifiques en dehors des essais cliniques.

Protocole de l’étude

  • Une étude a été menée afin de comparer les résultats de l’ibrutinib en monothérapie dans les essais RESONATE-2 (n = 136) et RESONATE (n = 195) à d’autres schémas thérapeutiques en pratique réelle, chez des patients atteints d’une LLC NT (n = 604) ou R/R (n = 945).
  • Source des données PR : Plateforme d’hématologie en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique (EMOA) : Données pour les bases de données des analyses en pratique réelle (Platform for Haematology in EMEA: Data for Real World Analysis, PHEDRA).
  • Financement : Janssen Pharmaceutica NV ; Pharmacyclics LLC, une société AbbVie.

Principaux résultats

  • Rapport de risque corrigé (RRc) pour l’ibrutinib, comparativement aux autres schémas thérapeutiques PR chez les patients NT :
    • survie sans progression (SSP) : 0,23 (IC à 95 % : 0,14–0,37 ; P 
    • survie globale (SG) : 0,40 (IC à 95 % : 0,22–0,76 ; P = 0,0048).
  • RRc pour l’ibrutinib, comparativement aux autres schémas thérapeutiques PR chez les patients R/R :
    • survie sans progression (SSP) : 0,21 (IC à 95 % : 0,16–0,27 ; P 
    • survie globale (SG) : 0,29 (IC à 95 % : 0,21–0,41 ; P 
  • RRc pour l’ibrutinib PR (n = 53), comparativement aux autres schémas thérapeutiques PR chez les patients R/R :
    • survie sans progression (SSP) : 0,37 (IC à 95 % : 0,22–0,63 ; P = 0,0003) ;
    • survie globale (SG) : 0,53 (IC à 95 % : 0,27–1,03 ; P = 0,0624).

Limites

  • Taille d’échantillon limitée pour les patients R/R sous ibrutinib PR.