Directives de l’ESGE : mise à jour sur le prélèvement guidé par échographie endoscopique

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement

À retenir 

  • La Société européenne d’endoscopie gastro-intestinale (European Society of Gastrointestinal Endoscopy, ESGE) présente une directive actualisée relative au prélèvement guidé par échographie endoscopique (EE) dans le domaine de la gastro-entérologie, qui représente un consensus basé sur des données probantes relatif aux meilleures pratiques à partir du début de l’année 2017.
  • Le comité avertit que toutes les décisions doivent prendre en compte le contexte clinique ainsi que la disponibilité des ressources.

Points clés

  • Le prélèvement guidé par EE est recommandé pour les lésions solides du pancréas en tant que procédure de première intention (forte recommandation).
  • En cas de résultats peu concluants/négatifs, mais présentant une grande suspicion, la recommandation est la réévaluation pathologique des lames, la répétition du prélèvement ou la chirurgie (faible recommandation).
  • En cas de pancréatite et de masse pancréatique, les résultats négatifs de prélèvement nécessitent une interprétation prudente (forte recommandation).
  • Dans le cas du cancer de l’œsophage, utiliser le prélèvement guidé par EE pour l’évaluation des ganglions lymphatiques (T1, peut-être adénocarcinome T2), et pour les lésions potentiellement métastatiques (par ex., foie) (faible recommandation).
  • Le prélèvement guidé par EE est recommandé pour les masses hépatiques solides. 
  • Le prélèvement guidé par EE est recommandé pour la lymphadénopathie d’origine inconnue si les résultats guident la prise en charge du patient et si aucun site superficiel n’est accessible.
Conception de l’étude
  • Des groupes de travail distincts se sont penchés sur des questions importantes aux en-têtes différents.