Diabète : une intervention métabolique intensive à court terme permet d’obtenir une rémission durable sans médicaments

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement

Les résultats d’un nouvel essai suggèrent qu’une stratégie métabolique intensive administrée sur deux à quatre mois pourrait induire une rémission du diabète de type 2 (DT2).

Pour l’étude, publiée dans la revue Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism, 83 individus atteints de DT2 ont été randomisés pour faire l’objet d’une intervention métabolique intensive de 8 ou 16 semaines ou pour recevoir des soins standard contre le diabète. L’intervention métabolique a inclus un programme diététique et d’activité physique personnalisé ayant réduit l’apport calorique de 500 à 750 calories par jour. Ces participants à l’étude ont rencontré régulièrement un infirmier et un diététicien afin de suivre leur progrès et ont reçu des médicaments par voie orale ainsi que de l’insuline au moment du coucher. Les médicaments antidiabétiques ont ensuite été arrêtés dans les groupes d’intervention et les participants ont été suivis pour surveiller la survenue éventuelle d’une rechute hyperglycémique.

Une normoglycémie a été obtenue chez la moitié des participants du groupe d’intervention de 8 semaines contre 3,6 % chez les témoins. À 16 semaines, une normoglycémie a été obtenue chez 70,4 % des participants du groupe d’intervention et chez 3,6 % des témoins.

Douze semaines après la fin de l’intervention, 21,4 % du groupe de 8 semaines contre 10,7 % des témoins et 40,7 % du groupe de 16 semaines contre 14,3 % des témoins ont rempli les critères concernant l’hémoglobine glyquée (HbA1C) correspondant à une rémission du diabète complète ou partielle.