Diabète : une étude prédit une hausse de 20 % de l’utilisation d’insuline d’ici 2030


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Des experts ont averti que l’insuline pourrait être inaccessible à environ 40 millions d’adultes atteints d’un diabète de type 2 (DT2) qui en auront besoin en 2030. 

Une nouvelle étude mondiale publiée dans la revue Lancet Diabetes & Endocrinology estime que la quantité d’insuline nécessaire pour traiter de manière efficace le DT2 connaîtra une augmentation supérieure à 20 % au cours des 12 prochaines années dans le monde. Elle révèle cependant que, sans améliorations majeures apportées à l’accès à l’insuline, environ la moitié des 79 millions d’adultes atteints d’un DT2 qui auront besoin d’insuline n’y auront pas accès. 

À l’aide des données issues de la Fédération internationale du diabète et de 14 études de cohorte, des chercheurs ont estimé le fardeau du DT2 dans 221 pays et territoires entre 2018 et 2030.

Ils ont prédit que le nombre d’adultes atteints d’un DT2 devrait augmenter, passant de 406 millions en 2018 à 511 millions en 2030. 

Les auteurs ont averti que des stratégies visant à rendre l’insuline plus largement disponible et abordable seront essentielles pour s’assurer de satisfaire la demande. 

Ils suggèrent que l’utilisation d’un taux cible de HbA1c plus élevé de 8 % chez les plus de 75 ans et de 7 % pour les autres tranches d’âge pourrait réduire l’utilisation d’insuline et prévenir le plus grand nombre d’années de vie corrigées de l’incapacité (AVCI).