Diabète : une augmentation de la prévalence... des cas diagnostiqués

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement

Le diabète est une cause majeure de morbi- mortalité aux USA et le coût de sa prise en charge était estimé à $ 245 milliards en 2012. Plusieurs études ont montré que la prévalence du diabète, diagnostiqué ou non, et y compris celle du diabète de type 1, a crû dans la population US durant les dernières décennies. Le nombre de pré-diabètes s'est aussi accru, parallèlement à l'augmentation de la prévalence de l'obésité dans la population américaine.

Le National Health and Nutrition Examination Survey (NHANES) est un programme visant à évaluer, de façon périodique, l'état de santé et nutritionnel de la population civile non institutionnalisée des USA. Les participants à ce programme (femmes enceinte exclues) remplissent un questionnaire standardisé portant sur leur âge, sexe, race ou origine ethnique, niveau d'éducation et de ressources, antécédents. Dans le même temps sont notés leur poids et taille avec calcul de l'indice de masse corporelle (IMC) et il est pratiqué une prise de sang afin de doser entre autres l'hémoglobine A1c (HbA1c) et la glycémie à jeun (FPG). En outre, dans NHANES 2005- 2012, un test de charge avec 75 gr de glucose suivi d'un dosage de glycémie 2 heures plus tard était pratiqué.

Plus de 14 pour cent de diabétiques

Un diagnostic de diabète était retenu en cas d'HbA1c égale ou supérieure à 6,5 %, de FPG dépassant 126 mg/dL ou encore de glycémie après charge en glucose au-delà de 200 mg/dL, ce dernier critère n'étant pas disponible chez tous les participants. Le pré-diabète était, quant à lui, défini par un taux d'HbA1c compris entre 5,7 et 6,4 %, une FPG entre 100 et 125 mg/dL et un taux de sucre après charge entre 140 et 199 mg/dL. Il a été ainsi possible de calculer la prévalence du nombre total de diabètes, de ceux déjà diagnostiqués ou encore méconnus et des pré-diabètes dans la population générale américaine stratifiée en fonction de son âge, sexe et origine ethnique. On a pu également préciser les tendances évolutives de la maladie diabétique, en comparant les points moyens de chaque période d'étude.

L'échantillon NHANES 2011- 2012 était composé de 2 781 individus, en complément des 23 634 adultes suivis entre 1988 et 2010. Sur l'ensemble de cette population, la prévalence non ajustée du diabète s'établit à 14,3 % (intervalle de confiance à 95 % [IC] : 12,2- 16,8 %). Celle des diabètes non diagnostiqués est de 5,2 % (IC : 4,0- 6,9 %), celle des diabètes déjà connus de 9,1 % (IC : 7,8- 10,6%). La prévalence des pré diabètes culmine à 38 %...