Diabète chez des sujets souffrant de pancréatite aiguë : quelles conséquences ?

  • Mikó A & al.
  • Pancreas
  • 1 sept. 2018

  • Par Nathalie Barrès
  • Résumé d’articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir 

Une méta-analyse a évalué l’impact d’un diabète sur les complications liées à la pancréatite aiguë. Ses résultats montrent que le diabète aurait un impact délétère sur le risque d’insuffisance rénale, d’admission en unité de soins intensifs et sur la durée de séjour hospitalier lié à la pancréatite aiguë. En revanche, aucune association avec la mortalité n’a été mise en évidence.

Cette étude souligne l’intérêt de suivre la glycémie et la fonction rénale des patients souffrant de pancréatite aiguë, et met en exergue la nécessité d’études prospectives pour mieux comprendre les liens entre pancréatite aiguë et diabète.

Pourquoi cette publication est-elle intéressante ?

La relation entre pancréatite aiguë et diabète est complexe. La pancréatite aiguë peut conduire à un diabète, et, inversement, il semblerait que les patients diabétiques -notamment lorsqu'ils présentent un diabète insulino-requérant- auraient un risque plus élevé de pancréatite aiguë. De nombreux patients diabétiques présentent une insuffisance rénale et utilisent des médicaments (notamment incrétines) qui peuvent favoriser le risque de pancréatite aiguë. D’où l’intérêt de mener une étude évaluant l’influence potentielle de l’existence préalable d’un diabète sur les conséquences de la pancréatite aiguë, dont la mortalité, la durée d’hospitalisation, l’insuffisance organique ou l’admission en unité de soins intensifs. 

Méthodologie

Une revue de la littérature a permis d’identifier les études cliniques ayant évalué des adultes souffrant de pancréatite aiguë chez des patients diabétiques et non diabétiques. Puis, les conséquences liées à la pancréatite aiguë ont été évaluées.

Principaux résultats

À partir des 1.417 articles publiés sur le sujet entre 1948 et mars 2017, 9 études ont été jugées pertinentes et retenues pour les analyses. Elles incluaient un total de 354.880 patients dont 65.289 ayant un diabète pré-existant. 

La fréquence des complications liées à la pancréatite aiguë était plus importante chez les sujets diabétiques que non diabétiques (odds ratio (OR) 1,55 [1,26-1,90], p

Sur les 9 études incluses, 6 seulement ont évalué la mortalité. Bien qu’une tendance plus élevée de mortalité ait pu être identifiée chez les sujets diabétiques versus les non diabétiques, la différence n’était pas significative. Enfin, la durée d’hospitalisation était plus élevée chez les sujets diabétiques de 0,217 jours en moyenne.

Principales limitations

Faible nombre d’études incluses dans les analyses. Par ailleurs ces études étaient majoritairement rétrospectives.