Deux tests brefs aident à exclure la transition vers la démence


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Même si des tests brefs de dépistage cognitif et d’identification des odeurs sont utilisés pour prédire le risque de démence, une nouvelle recherche suggère que ces tests pourraient également s’avérer utiles pour exclure une transition vers la démence. 

Dans le cadre de l’étude, les chercheurs ont analysé les données provenant de 749 adultes plus âgés, sans démence, vivant dans leur cadre de vie habituel. Les participants ont passé un bref test de dépistage cognitif (Test de l’orientation, de la mémoire et de la concentration de Blessed [Blessed Orientation Memory Concentration, BOMC]) et le test d’identification des odeurs de l’Université de Pennsylvanie à 40 items (40-item University of Pennsylvania Smell Identification Test), lequel comprend le bref test d’identification des odeurs (Brief Smell Identification Test, B-SIT) à 12 items. Les participants ont été suivis pendant environ quatre ans. 

Au total, 109 de ces participants ont développé une démence, la majorité d’entre eux (n = 101) ayant développé une démence de type maladie d’Alzheimer. 

Les auteurs ont rapporté que les participants dont les capacités étaient intactes au test B-SIT et au test BOMC avaient une faible probabilité de recevoir un diagnostic de démence ou de déclin cognitif durant le suivi. Selon l’auteur de l’étude, Davangere P. Devanand, les résultats suggèrent que pour les adultes plus âgés dont les capacités sont intactes à un bref test d’identification des odeurs et à un bref test cognitif global, la transition vers la démence dans les prochaines années « est très improbable, et une évaluation plus poussée visant à déceler la démence n’est généralement pas nécessaire ».

La recherche est publiée dans la revue Alzheimer’s & Dementia: The Journal of the Alzheimer’s Association.