Désinfectants Anios contaminés : où en est-on ?


  • Fanny Le Brun
  • Actualités des médicaments
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Suite à la mise en évidence d’une contamination bactérienne dans certains produits désinfectants de la marque Anios, ceux-ci ont fait l’objet d’un rappel de lot. Les bactéries en cause sont opportunistes : elles peuvent provoquer une infection chez les personnes immunodéprimées mais représentent peu de risque pour la population générale.

Cette contamination étant vraisemblablement liée au réseau d’eau de l’usine, le laboratoire en a entrepris la décontamination et a pu redémarrer progressivement la production. Il s’est engagé à mettre en place certaines mesures de sécurité afin que cela ne se reproduise pas.

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a demandé au laboratoire Anios :

  • D’effectuer des analyses microbiologiques afin de vérifier l’efficacité de la décontamination de leurs installations,
  • De réaliser des tests de contrôles réguliers de l’eau,
  • De réaliser des analyses des produits, avant leur mise à disposition, afin de vérifier l’absence de bactéries à Gram négatif.

Il faudra environ 3 mois pour retrouver un niveau d’approvisionnement normal. Pour les produits sans alternative disponible qui paraissent indispensables pour la continuité des soins, l’ANSM a demandé aux Laboratoires Anios d’honorer les commandes, si nécessaire avec des lots pour lesquels les résultats des contrôles microbiologiques ne seraient pas encore disponibles.

Dans l’attente des résultats microbiologiques, il est recommandé de privilégier l’usage de produits alternatifs pour les populations à risque.

Tout cas d’infection grave documentée à Burkholderia cepacia chez un patient hospitalisé doit faire l’objet d’un signalement d’infection nosocomiale via l’outil en ligne e-SIN.

Pour rappel, un numéro dédié est disponible pour toute information : 03 20 67 67 67.