Des modèles prédisent les résultats indésirables après une encéphalopathie hypoxique-ischémique néonatale

  • Pediatrics
  • 15 janv. 2021

  • Par Susan London
  • Clinical Essentials
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Parmi les nourrissons atteints d’une encéphalopathie hypoxique-ischémique (hypoxic-ischemic encephalopathy, HIE) néonatale, deux modèles ont permis une bonne prédiction du décès ou du trouble du neurodéveloppement dès les premières heures de vie.

Pourquoi est-ce important ?

  • Une prédiction fiable pourrait aider à cibler les traitements précoces pour les nourrissons les plus à risque.

Principaux résultats

  • 49,8 % des nourrissons avaient présenté un événement du critère d’évaluation principal, à savoir le décès ou un trouble du neurodéveloppement :
    • 37,0 % des nourrissons sont décédés.
    • 12,8 % des nourrissons ont présenté un trouble du neurodéveloppement.
  • Composantes du modèle :
    • Modèle précoce (données obtenues durant la période de l’admission en unité de soins intensifs [USI] néonatals) :
      • la sévérité de l’HIE ;
      • l’administration d’adrénaline dans la salle d’accouchement ;
      • l’assistance respiratoire à l’admission ; et
      • la fraction d’oxygène inspiré de 0,21 à l’admission.
    • Le modèle cumulatif (données obtenues tout au long de l’hospitalisation) a inclus les composantes mentionnées ci-dessus avec des modifications et des ajouts :
      • la variable de sévérité combinée (résultats à l’électroencéphalogramme [EEG] à 24 heures et sévérité de l’HIE) ;
      • les stéroïdes pour la prise en charge de la pression artérielle (PA) ; et
      • la présence d’une atteinte du cerveau significative à l’imagerie par résonance magnétique (IRM).
  • Les modèles de découverte avaient des aires sous la courbe élevées :
    • 0,852 pour le modèle précoce.
    • 0,861 pour le modèle cumulatif.
  • Qualité d’ajustement du χ2 dans la cohorte de validation :
    • P = 0,236 pour le modèle précoce.
    • P = 0,060 pour le modèle cumulatif.

Méthodologie

  • Une étude de cohorte rétrospective et multicentrique a été menée aux États-Unis (base de données du consortium néonatal des hôpitaux pour enfants [Children’s Hospitals Neonatal Consortium], 2010–2016).
  • 486 nourrissons nés à 35 semaines de gestation ou plus ont été traités par hypothermie thérapeutique pour une HIE.
  • Critère d’évaluation principal : le décès ou un trouble du neurodéveloppement (le score aux échelles d’évaluation du développement du nourrisson de Bayley [Bayley Scales of Infant Development], la surdité, la cécité, un retard de la motricité globale) à 11 mois ou plus.
  • Financement : aucun.

Limites

  • Critère d’évaluation composite.
  • Des facteurs de confusion résiduels n’ont pas été mesurés.
  • Les nourrissons n’ayant pas fait l’objet d’un suivi du neurodéveloppement ont été exclus.