Des données californiennes sur les IM font écho à des résultats en Italie indiquant une baisse liée à la pandémie

  • Solomon MD & al.
  • N Engl J Med
  • 19 mai 2020

  • Par Emily Willingham, PhD
  • Clinical Essentials
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • À mesure que la pandémie de maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) s’est intensifiée, l’incidence des hospitalisations pour cause d’infarctus du myocarde (IM) aigu a chuté dans un système hospitalier californien de grande envergure, ce qui fait écho à des résultats rapportés en Italie.

Pourquoi est-ce important ?

  • Des préoccupations ont été soulevées quant au fait que les gens évitent de passer des appels d’urgence pour des affections vitales, telles que l’IM, et que cette réticence pourrait être à l’origine de la baisse des taux d’hospitalisation en question.

Principaux résultats

  • 43 017 810 personnes-semaines ont été évaluées durant la période du 1er janvier au 14 avril 2020.
  • Du 1er janvier au 3 mars 2020, le taux d’incidence des hospitalisations pour cause d’IM était de 4,1 pour 100 000 personnes-semaines.
  • Du 8 avril au 14 avril 2020, ce taux était de 2,1 pour 100 000 personnes-semaines.
  • Le rapport du taux d’incidence était de 0,52 (IC à 95 % : 0,40–0,68).
  • La tendance était similaire pour l’IM avec sus-décalage du segment ST et pour l’IM sans sus-décalage du segment ST.
  • En outre, par rapport aux patients ayant consulté avant la pandémie, ceux ayant consulté entre le 4 mars et le 14 avril 2020 avaient une plus faible prévalence de maladie de l’artère coronaire, d’IM aigu antérieur ou d’intervention coronarienne percutanée.

Protocole de l’étude

  • Les données provenant du système de santé Kaiser Permanente de Californie du Nord (Kaiser Permanente of Northern California) (21 centres médicaux, 255 cliniques) ont été analysées.
  • Financement : programmes de financement Sciences de l’administration (Delivery Sciences), Recherches appliquées (Applied Research) et Médecins-chercheurs (Physician Researcher) de Permanente Medical Group.

Limites

  • L’étude n’a été menée que dans un seul grand centre.
  • Aucun lien de causalité n’a été établi.
  • Possibilité d’erreurs de diagnostic.