Dermatite atopique : l’outil SGAxBSA semble valide pour mesurer les signes cliniques de la maladie

  • J Am Acad Dermatol

  • Par Brian Richardson, PhD
  • Clinical Essentials
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Un outil élaboré par des cliniciens, l’évaluation globale des signes en 5 points et surface corporelle (5-point Signs Global Assessment and Body Surface Area, SGAxBSA), semble valide et faisable pour mesurer les signes de la dermatite atopique (DA) dans la pratique clinique.

Pourquoi est-ce important ?

  • Les instruments utilisés actuellement pour mesurer les signes de la DA peuvent ne pas convenir dans la pratique clinique en raison de leur complexité.

Principaux résultats

  • Le score SGAxBSA a présenté une corrélation significative avec l’indice d’étendue et de sévérité de l’eczéma (Eczema Area and Severity Index) (r = 0,91), le score d’évaluation numérique du prurit quotidien moyen (r = 0,71) et l’évaluation globale du patient (r = 0,74).
  • Le score SGAxBSA a également présenté une corrélation avec une échelle d’évaluation globale dérivée comprenant la moyenne de quatre signes évalués entre 0 et 3 (r = 0,77 ; P 
  • L’acceptabilité, la réactivité ainsi que les effets « plancher » ou « plafond » du SGAxBSA ont été classés comme étant adéquats.
  • Le groupement par classe de sévérité a été maximisé à 1, 21 et 87 (κ = 0,4902).

Protocole de l’étude

  • 138 patients atteints d’une DA (325 visites à la clinique au total) ont été inclus.
  • Financement : aucun.

Limites

  • Il s’agit d’une étude rétrospective.