Densité mammaire importante : l’évaluation des risques éclaire la nécessité d’examens d’imagerie supplémentaires

  • Kerlikowske K & al.
  • JAMA Intern Med
  • 1 juil. 2019

  • Par Miriam Davis, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • L’association d’une densité mammaire plus importante et d’un calculateur de risque élevé de cancer du sein avancé à cinq ans est une stratégie plus efficace que l’utilisation de la densité mammaire importante seule pour cibler les femmes à qui proposer des examens d’imagerie supplémentaires.

Pourquoi est-ce important ?

Protocole de l’étude

  • Une cohorte prospective de 638 856 femmes, faisant l’objet de mammographies de dépistage au sein des installations d’imagerie du Consortium de surveillance du cancer du sein (Breast Cancer Surveillance Consortium, BCSC) au cours de la période 2005–2014, a été analysée.
  • Les critères d’évaluation principaux comprennent le développement d’un cancer du sein avancé (de stade supérieur ou égal à IIb) dans les 12 mois suivant la mammographie de dépistage et un taux supérieur ou égal à 0,61 cas pour 1 000 mammographies, soit le 25e percentile supérieur pour les taux de cancer avancé, selon le calculateur du BCSC pour les cancers avancés.
  • Financement : Instituts nationaux de la santé (National Institutes of Health, NIH) ; Institut de recherche sur les résultats de santé centrés sur les patients (Patient-Centered Outcomes Research Institute) ; autres.

Principaux résultats

  • Un taux élevé de cancer du sein avancé a été identifié chez les femmes présentant les caractéristiques suivantes :
    • une densité mammaire hétérogène et un résultat supérieur ou égal à 2,5 % selon le calculateur BCSC du risque à cinq ans (6,0 % des femmes dépistées) ;
    • une densité mammaire extrêmement importante et un résultat supérieur ou égal à 1,0 % selon le calculateur BCSC du risque à cinq ans (6,5 % des femmes dépistées).
  • À partir d’une cohorte hypothétique de 100 000 femmes, ces 2 catégories représentaient 1 097 discussions par cancer avancé potentiel évité, contre 1 866 discussions pour l’ensemble des femmes ayant une densité mammaire importante.

Limites

  • Protocole observationnel.