Decontractyl® : retrait des AMM


  • Fanny Le Brun
  • Actualités des médicaments
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (ANSM) a décidé de retirer les AMM des produits Decontractyl® 500mg, comprimé enrobé et Decontractyl® Baume, pommade. Ces médicaments contiennent le principe actif méphénésine (associé à du nicotinate de méthyle pour la forme pommade) et sont indiqués dans :

  • Le traitement d’appoint des contractures musculaires douloureuses (forme comprimé).
  • Le traitement local d’appoint des douleurs d’origine musculaire de l’adulte (forme pommade).  

Cette décision est liée à la réévaluation de ces médicaments après le signalement de :

  • Cas graves de pharmacovigilance (hypersensibilité, malaise…),
  • Cas de mésusage pouvant conduire à une dépendance (forme comprimé),
  • Cas parfois graves de réactions au site d’administration,
  • Risque de transfert passif de l’ingrédient actif lors d’un contact mère-enfant (forme topique).

Les résultats de cette réévaluation concluent à un rapport bénéfice/risque défavorable : ces médicaments ne seront plus disponibles à partir du 28 juin 2019. Ils ne doivent donc plus être prescrits ni délivrés.