De nouvelles propositions permettront le partage transfrontalier de résultats de tests de laboratoire dans l’UE


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

La Commission européenne a publié de nouvelles recommandations pour l’échange de dossiers médicaux électroniques, lesquelles permettront un accès transfrontalier aux résultats de tests de laboratoire, aux rapports de sortie d’hôpital, aux images et aux rapports d’imagerie dans les États membres. 

Bien qu’il soit possible d’accéder à certaines données contenues dans les dossiers médicaux électroniques entre les pays de l’Union européenne (UE), cet accès varie grandement d’un pays à l’autre. Il est attendu que 22∘pays s’échangent des résumés de patients et des prescriptions électroniques d’ici la fin de l’année∘2021. 

La Commission européenne (CE) recommande à présent que ces échanges aillent plus loin, en proposant que les informations issues des résultats de laboratoire, des examens d’imagerie médicale, des rapports médicaux ainsi que des rapports de sortie d’hôpital soient également partagés entre les États membres. Elle a suggéré à cet effet des recommandations de spécifications techniques pour l’échange de ces données.

La CE a indiqué que cette initiative donnera non seulement aux médecins un accès immédiat aux informations des patients, mais qu’elle favorisera également l’efficacité et la pérennité des systèmes de santé en réduisant le temps et les coûts associés à la répétition des tests de laboratoire ou des examens de radiologie effectués récemment.

Afin de poursuivre le développement de ces échanges d’informations, un processus conjoint de coordination entre la Commission et les États membres sera établi, lequel permettra les contributions et les apports des parties prenantes, dont les professionnels de santé et les représentants des patients au niveau de l’UE et au niveau national.