De faibles taux de lipides pourraient augmenter le risque d’AVC


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Une nouvelle recherche suggère que les femmes ayant des taux de cholestérol à lipoprotéines de faible densité (Low-Density Lipoprotein Cholesterol, LDL-C) inférieurs à 70 mg/dl et celles ayant des taux de triglycérides faibles pourraient présenter un risque accru d’accident vasculaire cérébral (AVC) hémorragique. 

L’étude de cohorte prospective a inclus 27 937 femmes inscrites dans l’étude de la santé des femmes dont les taux de cholestérol total, de cholestérol LDL, de cholestérol à lipoprotéines de haute densité (High-Density Lipoprotein Cholesterol, HDL-C) et de triglycérides avaient été mesurés au début de l’étude. 

Durant une moyenne de 19,3 ans de suivi, 137 AVC hémorragiques se sont produits. L’étude a découvert que les femmes ayant des taux de LDL-C inférieurs à 70 mg/dl avaient un risque multiplié par 2,17 (IC à 95 % : 1,05–4,48) de présenter un AVC hémorragique, par rapport à celles dont les taux de LDL-C se situaient entre 100 et 129,9 mg/dl. Un risque accru a également été suggéré pour les femmes ayant des taux de LDL-C supérieurs ou égaux à 160 mg/dl (risque relatif [RR] : 1,53 ; IC à 95 % : 0,92–2,52). Les femmes situées dans le quartile inférieur des triglycérides avaient également un risque significativement accru d’AVC hémorragique, par rapport aux femmes situées dans le quartile supérieur après une correction pour prendre en compte plusieurs variables (RR : 2,00 ; IC à 95 % : 1,18–3,39). 

Selon les auteurs, qui ont présenté les résultats à l’Académie américaine de neurologie (American Academy of Neurology), les femmes ayant des taux très faibles de LDL-C ou des taux faibles de triglycérides doivent se faire surveiller concernant d’autres facteurs de risque modifiables d’AVC hémorragique afin d’aider à réduire leur risque global de présenter un événement d’AVC hémorragique.