DDW 2019—La transplantation de matière fécale est efficace contre l’infection à C. difficile chez les patients atteints d’une cirrhose


  • Sean Henahan
  • Actualités des congrès
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir 

  • La transplantation de microbiote fécal (TMF) semble constituer une solution simple au problème complexe de l’infection à Clostridium difficile chez les patients atteints d’une maladie du foie.

Pourquoi est-ce important 

  • Les patients atteints de cirrhose qui présentent une infection à C. difficile sont hospitalisés plus longtemps et ont un taux de mortalité plus élevé que les patients sans maladie du foie.
  • La transplantation de microbiote fécal est connue pour être efficace dans le traitement de l’infection à C. difficile chez les patients non cirrhotiques.
  • Cette étude démontre un bénéfice similaire chez les personnes atteintes d’une maladie du foie.

Protocole de l’étude 

  • Étude de cohorte multicentrique de grande envergure.
  • Étude rétrospective portant sur 69 patients cirrhotiques ayant reçu une TMF pour une infection à C. difficile.
  • 88,4 % des patients présentaient une infection récurrente à C. difficile. Les autres présentaient des formes sévères ou fulminantes de l’infection.
  • 34,8 % avaient une cirrhose décompensée, le plus souvent due à une stéatose hépatique non alcoolique (Nonalcoholic Steatohepatitis, NASH) ou à l’alcool.
  • La TMF a été administrée par coloscopie.

Principaux résultats 

  • Une guérison de l’infection a été obtenue dans 84,1 % des cas.
  • 10 cas sur 11 en échec après la TMF ont été guéris grâce à une reprise du traitement et à une antibiothérapie avec diminution progressive de la dose.
  • Les événements indésirables modérés comprenaient une gêne abdominale, des ballonnements et/ou de la diarrhée, disparaissant spontanément.
  • 2 événements indésirables graves pouvant être liés à la TMF sont survenus : une poussée de la maladie de Crohn et une hypotension accompagnée d’une insuffisance rénale aiguë.

Limites 

  • L’étude était rétrospective. Une étude prospective est nécessaire pour confirmer ces résultats.